Instrument scientifique époque fin XVIIIème : microscope Dellebarre

Réf.: 0009071a
Enregistrez-vous pour recevoir une alerte de modification de prix

Disponibilité : En stock

10 000,00 €

Détails

Instrument scientifique époque fin XVIIIème : microscope Dellebarre signé et daté selon le calendrier révolutionnaire de l'an 12. Parfaitement fonctionnel fourni avec plusieurs optiques (certaines sont cassées en revanche) il est dans un état exceptionnel. Boite d'origine et quelques plaquettes. Dimension hauteur 32 cm pour une largeur de 20 cm. Louis Françoise Dellebarre, microscope universel 1770-1800 Le microscope présenté ici a été réalisé par Louis-François Dellebarre (1726–1805), peut-être le plus célèbre opticien français de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Dellebarre est née à Abbeville, en France. En 1762, il a décidé d'immigrer aux Pays-Bas en raison de ses croyances religieuses. En 1766, il épouse à Leiden Maria Louise Francois de Lannoy (Anonyme, 1766). Après s'être installé à La Haye, il introduit en 1770 ce «microscope universel» très distinctif, qui aurait été inspiré par les travaux théoriques d'Euler sur les aberrations optiques (Dellebarre, 1777). Ce microscope a été fabriqué avec plusieurs modifications jusqu'au tournant du siècle. Dellebarre, qui a également travaillé à Delft et à Leiden, A la recommandation de Jean-Étienne Montucla lors de sa visite aux Pays-Bas en 1773, il fut persuadé de retourner en France et d'y établir son entreprise (Brewster, 1832, p. 244). Il s'installe au 47 rue Saint-Germain l'Auxerrois à Paris, où ce microscope est vendu à 360 francs. Mais plus tard, il a dû retourner aux Pays-Bas après avoir échoué à affronter les corporations de guildes (Ratcliff, 2009, pp. 92-94). Le dessin caractéristique des instruments de Dellebarre était basé sur le concept erroné, théoriquement proposé par Leonhard Euler (1768), selon lequel une combinaison de six lentilles en silex et en verre de couronne peut fournir un microscope à correction optique. Le microscope a donc été conçu avec un objectif oculaire à cinq composants et un objectif à lentille unique. Différents grossissements sont obtenus grâce à différentes combinaisons de lentilles et à l'utilisation d'un tube de tirage. Les lentilles sont marquées 1-5 et des parties du tube de tirage sont marquées AE. Un gros Lieberkühn argenté se visse sur un filetage autour du porte-objectif et peut être focalisé en le tournant vers le haut ou vers le bas.

Informations supplémentaires

ID 0009071a
Mots clés Non