Le style Empire

Le Style EMPIRE

  Bonaparte avec ses enfants  Joséphine de Beauharnais impératrice des français

S’il faut caractériser brièvement le style Empire, nous pouvons le faire en retenant ces deux traits élémentaire : massivité et symétrie. Le bois le plus employé est l’acajou, le plus souvent foncé et verni. Les moulures disparaissent ; les vantaux d’armoires sont lisses. Des sculptures ornent certains meubles, elles sont verticales et raides, accusant la structure géométrique et austère du meuble. Ce sont des cariatides engainées, des sphinx, des cygnes, des lions. Beaucoup de colonnes ou de colonnettes, leur principale caractéristique est d’être détachées du meuble. La marqueterie est abandonnée au profit des applications de bronze, très utilisés, ils sont dorés, mats ou brillants, noirs ou verts antiques. De grands artistes ont donné au bronze Empire ses lettres de noblesse (Thomire,Biennais, Odiot, Auguste).

 

Période

Le style Empire prend son essor grâce aux commandes et directives de Napoléon Ier, mais il perdurera après sa disparition, c'est sans doute pourquoi il ne porte pas le nom de l'empereur. On en trouve les prémices à la fin du Directoire mais se révèle surtout au retour de Napoléon des campagnes d'Italie et d'Égypte. Début du style: 1769. Ce style subira des interruptions révolutionnaires mais sans empêcher sa prolongation. Pour certains, les vrais débuts de ce style se situent en 1803 après les campagnes d'Égypte et d'italie. Fin du style: 1821 (mais Giedion donne comme terme celui de la fin de la colaboration de Percier et Fontaine, soit 1814).

Styles précédents ou préexistants

Il n'est pas vraiment dans la continuité du Louis XVI, dont l'abandon était annoncé par la très courte période du Directoire qui s’inscrit dans le courant néo-classique européen, et annonce le style Empire, qui apparaît vers 1803. Le style Empire subit la coupure révolutionnaire mais se prolonge quand même jusqu'en 1821

Situation politique et culturelle

 Bonaparte en campagne d'Egypte  Le désastre d'Aboukir, la flotte Anglaise anéanti la flotte Française

L'Empereur Napoléon 1er impose son goût pour les éléments massifs et imposants. Ses campagnes militaires, telle celle d'Égypte, inspirent certains décors. Les attributs guerriers foisonnent. C'est aussi grâce à l'expansion de l'empire que le style s'impose dans toute l'Europe. A partir de 1806 et du blocus anglais, les ébénistes seront obligés d'abandonner des essences exotiques, et utiliseront le noyer, l'érable, le tilleul et le frêne.

Esthétique

urne Empire  fauteuil retour d'Egypte  pendule d'époque Empire  Chaise d'époque Empire estampillée de LoretBureau Empire

Ornementation & mobilier

Les pendules, lustres, appliques de lumière et les meubles présentent beaucoup d'attributs décoratifs en bois sculpté bien que le bronze domine. Les sujets guerriers, romains, les sphinx, les sphinges, les "Renommées" (créatures porteuses d'ailes d'anges), les lions, les dauphins, les cygnes, les abeilles. Les tissus sont le satin, le taffetas, la moire, le velours, le cachemire, et encore la toile Jouy. Les couleurs sont le jaune d'or, le vert, le cramoisi, le violet et le pourpre. Le bois d'acajou est utilisé jusqu'en 1806. L'Empereur décrète le blocus fermant le continent aux compagnies de transports anglaises. Il recommande l'utilisation des bois indigènes : chêne, noyer, frêne, érable. Les intérieurs des meubles sont plus raffinés qu'au XVIIIe siècle. Les montages à "queue d'arondes" sur chêne sont courants. Les caves à liqueurs commencent à se populariser, et font partie intégrante du trousseau du voyageur. On peut aussi noter l'apparition de nouveaux meubles comme les lits en bateau ou en nacelle, le bureau Ministre, l'armoire à glace, la psyché, le guéridon tripode, les sièges massifs aux pieds raides se terminant en griffes de lion, les pieds postérieurs en "sabre".

Matériaux

L'acajou de Cuba est très répandu, utilisé en placage ou en massif. A partir de 1806 et du blocus anglais, on utilisera le noyer, l'érable, le tilleul et le frêne. Les ébénistes qui préfèrent travailler la veine du bois utiliseront la loupe d'orme, la racine d'if ou le thuya pour leurs effets décoratifs.

Les ébénistes du style Empire

Georges Jacob et son deuxième fils dont l'estampille est "Jacob D. rue Meslee" ou François-Honoré Jacob-Desmalter (1770-1841)...

source Wikipedia l'encyclopédie en ligne

 

Articles 1 à 24 sur un total de 36

par page

Page :
  1. 1
  2. 2

Articles 1 à 24 sur un total de 36

par page

Page :
  1. 1
  2. 2